4 mythes de l’email marketing qui sont encore faux

email marketing

Tout comme les campagnes d’envoi de lettres ont pratiquement disparu, les gens pensent que l’email marketing appartient au passé. C’est un mythe. En réalité, l’email marketing est tout à fait d’actualité et, s’il est utilisé correctement, il peut faire gagner des milliers d’euros à votre entreprise. Dissipons 5 autres mythes de l’email marketing.

MYTHE 1 : L’email marketing ne fonctionne plus.

C’est très simple. L’email marketing fonctionne. Nous n’avons pas besoin d’essayer de le prouver, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

  • L’email marketing génère en moyenne un retour sur investissement de 4 300 %. (Direct Marketing Association)
  • 58 % des personnes consultent leur courrier électronique avant d’aller sur les médias sociaux, les nouvelles ou Internet. (Optimonster)
  • Les campagnes segmentées peuvent entraîner une augmentation de 760 % des revenus. (Campaign Monitor)

Vous êtes convaincus ?

MYTHE 2 : L’envoi d’emails ennuie votre public

Si votre client s’inscrit pour recevoir des emails, cela signifie qu’il en veut ! En fait, assurez-vous d’envoyer vos emails assez souvent pour qu’ils n’oublient pas pourquoi ils étaient intéressés par votre entreprise ou votre newsletter en premier lieu.

Si vous avez l’impression que vous agacez vos clients (vos taux de désabonnement sont en hausse ou vos taux d’ouverture sont en baisse), vous pouvez essayer de réduire la quantité d’emails que vous envoyez… mais le volume d’emails n’est probablement pas la cause du problème.

MYTHE 3 : Il n’y a qu’un seul « meilleur moment » pour envoyer des campagnes

Il est courant d’envoyer des emails professionnels pendant les heures de bureau. Mais certaines personnes essaient de réduire le timing à, disons, 14h07 le troisième mardi de chaque mois. Il n’est pas nécessaire d’être aussi précis.

Voici les statistiques : Les mardis, mercredis et jeudis sont les jours les plus efficaces de la semaine. Le jeudi est techniquement le meilleur jour, mais la différence est marginale. Le meilleur moment de la journée peut dépendre de la mesure sur laquelle vous vous concentrez ; 8 heures du matin produit le taux d’ouverture le plus élevé, tandis que les clics étaient plus élevés à 17 heures.

Il est donc conseillé de collecter vos propres données et de baser votre timing sur vos résultats uniques. Votre entreprise est spéciale ; ne prenez pas de raccourcis et ne supposez pas que ce qui fonctionne pour quelqu’un d’autre fonctionnera pour vous.

N’oubliez pas que vous voulez que vos emails se distinguent dans les boîtes de réception encombrées de vos clients. Changer de moment – dans la limite du raisonnable – peut y contribuer.

MYTHE 4 : Vous avez besoin d’une liste d’envoi gigantesque

Avant de parler du mythe, parlons de la vérité. Les grandes listes d’emails sont-elles utiles ? Oui, bien sûr, et l’augmentation de votre liste principale devrait certainement être un objectif.

Mais devez-vous reporter vos campagnes d’emailing jusqu’à ce que vous ayez plus de 1 000 emails ? Non ! Devriez-vous simplement ajouter des emails au hasard ou acheter des listes ? Ne faites pas cela.

Le mythe ici est que la taille de votre liste principale est le tout et le rien. En réalité, la qualité 1) de vos campagnes et 2) des emails de votre liste est bien plus importante que la quantité brute de boîtes de réception dans lesquelles vous vous retrouvez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.