4 conseils pour une communication commerciale internationale réussie

Vous travaillez dans un environnement commercial international ? Une réunion d’affaires ou une négociation à l’étranger vous attend ? Dans le monde du travail mondialisé d’aujourd’hui, il ne suffit pas d’avoir de solides compétences en communication d’entreprise, il faut aussi avoir de solides compétences interculturelles. Bien sûr, chaque pays, chaque culture avec laquelle vous entrez en contact a ses propres règles et normes, mais il existe quelques règles générales pour une communication commerciale internationale réussie qui peuvent être appliquées indépendamment de votre destination ou de l’origine de votre partenaire potentiel.

Conseil n° 1 pour une communication commerciale internationale réussie :

La communication personnelle et la communication professionnelle ne peuvent être entièrement séparées. Tout d’abord, il est bon d’avoir ce conseil à l’esprit. La mesure dans laquelle les relations personnelles et professionnelles se mélangent varie dans le monde entier. Cela peut aller de la tolérance zéro à une étroite imbrication, car il existe des pays où l’on attend vraiment que l’on ne mélange pas le personnel et les affaires, et d’autres où l’on attend essentiellement que vous apportiez votre côté personnel à la table également, renforçant ainsi la confiance entre les partenaires potentiels. Mais où que vous soyez, les affaires sont toujours menées par des personnes, et vous ne pouvez tout simplement pas retirer de l’équation ce que vous êtes en tant que personne. Il est essentiel d’être capable d’entrer en contact avec les gens, où que votre travail vous mène. C’est la base solide sur laquelle vous devez continuer à construire !

Conseil n°2 pour une communication commerciale internationale réussie :

Apprenez à connaître la culture de l’autre personne ! Faites vos recherches, voyez comment se déroule leur communication d’entreprise. Apprenez à connaître leur style de travail et de gestion, par exemple. Connaître un peu la hiérarchie du lieu de travail dans un pays peut être d’une grande aide. Vous pouvez aussi chercher à savoir s’ils sont plus axés sur les tâches ou sur les personnes, car c’est un aspect très important de la communication d’entreprise. Une autre chose que vous pouvez rechercher est leur caractéristique de gestion du temps. Comment gèrent-ils le temps, sont-ils ponctuels ? Est-il vraiment impoli d’être en retard, ou 10-15 minutes sont-elles considérées comme de bon goût ? Vous pouvez même vous documenter sur leur politique, car elle a parfois une influence sur l’environnement de travail : par exemple, si un pays a tendance à être plus nationaliste, cela peut se refléter dans leur style de communication et de négociation dans le commerce international. Les possibilités sont infinies, il vous suffit de continuer à apprendre !

Conseil n° 3 pour une communication commerciale internationale réussie :

Apprenez à connaître votre propre culture ! Ou plutôt prenez conscience de vos habitudes et de votre comportement qui sont définis par votre culture. C’est un aspect que nous avons tendance à oublier, car nous pensons toujours à en apprendre le plus possible sur la culture du pays cible. Pourquoi est-il important de s’intéresser également à vos origines ? Parce que cela vous permet d’être plus conscient des différences et de voir ce à quoi vous devez faire attention pendant votre rencontre. Et vous avez la possibilité de vous voir du point de vue de l’autre personne, ce qui est toujours utile.

Conseil n°4 pour une communication commerciale internationale réussie :

Concentrez-vous sur les points communs ! Maintenant que vous êtes parfaitement conscient de toutes les différences culturelles auxquelles vous devez prêter attention, il est temps de vous concentrer également sur ce que vous avez en commun avec votre partenaire ! C’est une bonne chose, une fois que vous êtes tous conscients et préparés, car rien ne crée un lien comme quelque chose que vous partagez tous les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.