16 conseils pour lancer et réussir dans votre entreprise

Vous démarrez une entreprise ? Voici 16 conseils importants qui vous aideront à faire de votre démarrage un succès.

Que devez-vous faire pour créer une entreprise ? Il existe des dizaines de sites Web, dont le nôtre, qui proposent des checklists vous rappelant les nombreuses tâches que vous devez accomplir lors de la création d’une entreprise. Bien que ces listes soient très utiles car elles vous aident à vous souvenir des étapes importantes du démarrage, elles ne sont que des listes de choses à faire. Elles vous indiquent ce que vous devez faire, mais ne vous donnent aucun conseil sur ce qui fait le succès d’une entreprise.

Malheureusement, vous ne réussirez pas dans les affaires simplement en accomplissant une liste de tâches. Votre entreprise ne sera pas non plus un succès si vous pensez que c’est une bonne idée.

Qu’est-ce qui va faire ou défaire votre entreprise ? Qu’est-ce qui détermine si elle sera un succès ?

Connaissez-vous, votre véritable niveau de motivation, la quantité d’argent que vous pouvez risquer et ce que vous êtes prêt à faire pour réussir.

Bien sûr, nous voulons tous gagner des millions d’euros. Mais à quoi êtes-vous prêt à renoncer pour atteindre cet objectif ? Combien d’heures par semaine allez-vous travailler en permanence ? Jusqu’où êtes-vous prêt à aller par rapport à votre zone de confort ? Jusqu’où votre famille est-elle prête à s’impliquer avec vous ? Pour réussir, veillez à ce que vos projets d’entreprise soient conformes à vos objectifs et ressources personnelles et familiales.

Choisissez l’entreprise qui vous convient.

La vieille formule – trouver un besoin et le combler – fonctionne toujours. Elle fonctionnera toujours. La clé du succès consiste à trouver des besoins que vous pouvez combler, que vous voulez combler, et qui produiront un revenu suffisant pour bâtir une entreprise rentable.

Assurez-vous qu’il existe réellement un marché pour ce que vous voulez vendre.

L’une des plus grandes erreurs commises par les jeunes entreprises est de supposer que beaucoup de gens voudront acheter un produit ou un service particulier parce que le propriétaire de l’entreprise aime les idées ou connaît une ou deux personnes qui veulent ce produit ou ce service. Pour minimiser votre risque de perte, ne supposez jamais qu’il existe un marché. Faites des recherches sur l’idée. Parlez à des clients potentiels réels (qui ne sont pas des membres de votre famille ou des amis) pour savoir si ce que vous voulez vendre les intéresserait et, si oui, combien ils seraient prêts à payer pour ce produit ou service.

Faites des recherches sur vos concurrents.

Quel que soit le type d’entreprise que vous lancez ou dirigez, vous aurez des concurrents. Même si aucune autre entreprise ne propose exactement ce que vous envisagez de vendre, il est très probable qu’il existe d’autres produits ou services que vos clients cibles utilisent pour satisfaire leurs besoins. Pour réussir, vous devez étudier la concurrence et en savoir le plus possible sur ce qu’ils vendent et comment ils le font. La recherche sur la concurrence est une activité que vous devez prévoir de mener de manière continue. S’il n’y a pas vraiment d’autres concurrents, il est possible qu’il n’y ait pas de marché ou de besoin réel pour ce que vous voulez vendre.

Prévoyez de réussir.

Si vous ne cherchez pas à attirer des investisseurs ou à investir des sommes considérables dans votre entreprise, vous n’avez peut-être pas besoin d’un plan d’affaires élaboré, mais vous avez tout de même besoin d’un plan – un plan qui précise votre objectif – votre destination – et qui établit au moins une feuille de route squelettique sur la façon dont vous vous rendrez là où vous voulez aller. Ce plan évoluera au fur et à mesure que vous progresserez et que vous en saurez plus sur vos clients et vos concurrents, mais il vous aidera à rester concentré et à vous diriger dans la bonne direction.

Connaître les besoins opérationnels.

La plupart des personnes qui envisagent de créer une entreprise se concentrent sur ce qu’elles vont vendre et à qui elles vont le vendre. Ce qu’ils négligent souvent, c’est la manière dont l’entreprise fonctionnera. Par exemple, si vous vendez des produits, comment seront-ils livrés ? Quelle sera l’importance du service client, que ce soit pour répondre aux questions sur le produit ou pour répondre aux personnes dont les colis ne sont pas arrivés ? Devrez-vous accepter les paiements en plusieurs fois ? Qui fera le suivi pour s’assurer que vous êtes payé ? Qui créera et maintiendra votre site Web et votre présence sur les médias sociaux ? Pour ces tâches, pourrez-vous faire appel à un assistant virtuel ou devrez-vous engager des employés ? Même si vous démarrez une petite entreprise de services personnels, ce sont des questions que vous devez prendre en compte et planifier.

Ne procrastinez pas.

J’ai entendu certaines personnes conseiller aux futurs entrepreneurs de ne pas aller de l’avant avant d’avoir examiné les moindres détails de l’entreprise qu’ils veulent créer et d’être absolument sûrs que tout va fonctionner et être rentable. Le problème de cette approche est qu’elle conduit à la procrastination. Personne n’a jamais vraiment toutes les pièces en place, même après avoir créé son entreprise. Oui, vous devez étudier le marché, avoir un plan rudimentaire en place, et faire des choses comme obtenir un numéro d’identification fiscale si nécessaire, vous enregistrer auprès des Registre des Commerces, si nécessaire, etc. Mais si vous essayez de tout rendre parfait avant de lancer votre entreprise, vous risquez de ne jamais vous lancer.

Commencez à petite échelle avant de vous lancer à fond.

Certaines personnes pensent que les entrepreneurs prennent des risques. Mais pour la plupart, les entrepreneurs qui réussissent n’aiment pas marcher les yeux bandés sur une planche. Au contraire, ils prennent des risques contrôlés. Ils testent une idée à petite échelle, puis s’appuient sur ce qui fonctionne bien, peaufinent ce qui est prometteur et écartent les désastres.

Ne faites pas une fixation sur les erreurs et ne vous laissez pas démoraliser par elles.

La différence entre les personnes qui réussissent et les autres est que les personnes qui réussissent apprennent de leurs erreurs et vont de l’avant. Ils ne s’attardent pas sur l’échec, ne rejettent pas la faute sur l’économie, ne maudissent pas leur malchance et ne rendent pas les autres responsables de leur sort. Si le chemin vers leur objectif est bloqué, ils cherchent un autre chemin ou choisissent parfois un objectif différent, plus réalisable.

Apprenez des autres.

Trouvez des mentors, rejoignez des groupes de personnes partageant les mêmes idées, apprenez tout ce que vous pouvez sur votre secteur d’activité et ce qu’il faut faire pour passer de votre situation actuelle à celle que vous souhaitez atteindre. Assistez aux conférences du secteur. Suivez des cours de formation lorsqu’ils sont disponibles. Achetez des cours proposés par des experts. Vous vous épargnerez de nombreux essais et erreurs en apprenant de personnes qui sont déjà passées par là.

Considérez ce que vous faites comme une entreprise.

Suivez vos revenus et vos dépenses, séparez l’argent de votre entreprise de vos fonds personnels, renseignez-vous sur les réglementations auxquelles votre entreprise doit se conformer.

Comprenez la différence entre travailler pour vous-même et créer une entreprise.

Si vous voulez bâtir une entreprise, vous devez développer des systèmes et des méthodes qui vous permettent d’engager d’autres personnes pour FAIRE le travail de l’entreprise pendant que vous la planifiez. Vous limitez le potentiel de croissance si vous ne faites pas appel à d’autres personnes pour travailler pour vous.

Apprenez à connaître les investisseurs.

Si l’entreprise que vous créez a besoin d’investisseurs pour se développer, faites ce que vous pouvez pour savoir ce que recherchent les investisseurs et où trouver ceux qui pourraient investir dans votre type d’entreprise. Les groupes locaux d’investisseurs providentiels et de capital-risque sont un bon point de départ – assistez aux réunions qu’ils organisent ou à celles auxquelles les investisseurs prennent la parole. Entraînez-vous à faire un « elevator pitch » afin de pouvoir l’utiliser pour intéresser les investisseurs si vous en avez l’occasion.

Faites-vous connaître.

Demandez ce que vous voulez (de manière polie). J’ai démarré mon activité en ligne en trouvant mes clients sur une plateforme en ligne. Lorsque j’ai été prêt à répondre à mes premiers appels d’offre conséquents, je pouvais parler de mes références et je suis devenu l’un des premiers fournisseurs de contenu parce que j’ai décroché le téléphone et passé un appel à froid. J’ai obtenu un nouveau client consultant après avoir engagé la conversation avec une femme assise à côté de moi dans un avion. N’oubliez pas que les gens aiment faire des affaires avec des personnes qu’ils connaissent. Faites vous un réseau et continuez de le faire grandir en tendant la main et en vous présentant à de nouvelles personnes.

Adoptez le marketing numérique.

Même si vous gérez une entreprise locale, vous avez besoin d’une présence numérique complète. Au minimum, vous avez besoin d’un site Web d’aspect professionnel, d’une newsletter qui vous permet de communiquer régulièrement avec vos clients et prospects et d’une présence sur les canaux de médias sociaux que vos clients fréquentent. Même si vous obtenez beaucoup de vos clients par le bouche-à-oreille, les recommandations ou le réseautage, vous avez besoin d’une forte présence numérique. La raison : les clients potentiels sont susceptibles de vous rechercher sur le web avant de décider de vous contacter ou non. Les coupons, les offres spéciales et les informations pratiques envoyés à votre newsletter peuvent encourager les clients et les prospects à acheter chez vous ou à renouveler leurs achats.

Ne cessez jamais d’apprendre et d’essayer de nouvelles choses.

Ce qui est rentable aujourd’hui ne le sera pas forcément l’année prochaine ou dans 10 ans. Ne vous laissez donc pas aller à l’ornière du « j’ai toujours fait les choses comme ça ». Gardez vos yeux et vos oreilles ouverts à la nouveauté. Existe-t-il de nouvelles ou de meilleures façons de commercialiser vos produits et services ? Les clients demandent-ils quelque chose que vous ne proposez pas ? Y a-t-il un autre type de client que vous devriez cibler ? Obtenez des réponses en lisant tout ce que vous pouvez sur votre secteur et en écoutant vos clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.